Aujourd'hui, j'ai appris un truc ...

Enfin, je l'ai appris dimanche 28/02/2010 dans l'émission "Maman les p'tits bâteaux" de France Inter mais je le partage aujourd'hui (bé oui, je suis chez moi, je fais ce que je veux ! et en fait quand je peux).

Or donc, j'ai appris d'où vient le terme "derby" utilisé par nos gentils journalistes sportifs pour désigner une rencontre entre 2 clubs régionalement proches (ex : en football, Lyon/St Etienne).

All_Saints_Church_1St_Peter_Church_1Le jour du Mardi Gras, Derby, charmante bourgade anglaise, a longtemps et dans des temps reculés vu s'écharper deux de ses paroisses, St Peter et All Saints, au cours de match virils de "falk football" (l'équivalent de notre soule).

Le terme "derby" s'est ensuite étendu à toute rencontre sportive opposant 2 équipes d'une même ville.

L'intervenant de l'émission sus-citée, l'anthropologue Christian BROMBERGER, insiste sur le fait que c'est une opposition prise dans tous les sens du terme : physiquement sur le terrain ET sociologiquement par l'appartenance à des religions ou des statuts sociaux différents.

Ainsi, en Grande Bretagne :

  • à Liverpool (Angleterre), le Liverpool FC logo_liverpool_FC catholique
    opposé au Everton logo_everton protestant,
  • à Glasgow (Ecosse), le Celtic logo_celtic catholique (à l'origine présidé par l'évêque de la ville)
    contre les Rangers logo_rangers protestants (et partisans de la couronne d'Angleterre).

En Italie et en Espagne, c'est plutôt une opposition sociale : population locale (de souche) contre population immigrée :

  • à Barcelonne, le Barça logo_bar_a des catalans (et, accessoirement, le seul club au monde qui paie son sponsor : l'UNICEF)
    contre le RCD Espanyol logo_espanyol des fonctionnaires castillans et des ouvriers andalous de Seat
  • à Turin, le Torino logo_torino des piémontais
    opposé à la Juventus logo_juventus des ouvriers de Fiat originaires du sud du pays.

Christian BROMBERGER termine par le cas de la France où on ne connaît pas ce phénomène pour cause de "petite tradition footballistique" (sic) et où le terme "derby" est mal employé puisqu'il désigne des rencontres sportives entre clubs de villes distantes de quelques kilomètres au lieu de clubs d'une même ville. Il ne reste plus à nos vaillants journalistes qu'à inventer un de ces néologismes dont ils sont si friands !

Une rare exception française a été la ville de Paris naguère représentée par 3 clubs de foot : le Racing Club de France logo_racing, le Red Star logo_red_star et le Stade Français logo_stade_fran_ais.

Il y a eu paraît-il des rencontres mémorables entre le Red Star supporté par la banlieue Est et le Racing qualifié de "plus huppé".

Pour terminer, l'anthropologue amateur de foot déplore qu'il ne reste plus que le PSG logo_PSG dont "on se demande qui le supporte" et où les supporters se battent entre eux ... (pour illustration, à l'heure où je m'apprêtais à clore cet article avec la fierté du travail accompli, la radio annonce un supporter parisien dans le coma suite au dernier match PSG/OM et visiblement assommé par ... un autre supporter parisien mais pas du même virage - rien que de l'écrire, je pouffe -nan pas du coma mais le coup du virage, quand même .....).

Personnellement, je m'en fous un peu (du PSG et de ses crétins sur pattes supporters) mais j'aime beaucoup ces histoires de rivalités entre quartiers, paroisses et autres clochers quand elles se terminent par une bonne empoignade

bagarre_gaulois

et, souvent on l'espère, par un bon vieux banquet !

banquet_gaulois

Bon, j'espère que j'ai bien tout compris ce qu'à dit le monsieur dans le poste. Si un éventuel lecteur de ce blog n'est pas d'accord avec moi ET le prouve par des liens adequat, no problemo, je modifie illico !

Allez, arvi'pâ !

Sources d'informations complémentaires :
-Dictionnaire amoureux du rugby (p.155) de l'excellent et néanmoins méridional (branche toulonnaise) Daniel HERRERO. Un illustre inconnu (merci illustre inconnu !) a posté sa critique du bouquin sur le forum Basic Instinct, il faut en lire un bon morceau avant d'arriver à la partie qui nous intéresse mais ça ne sera pas du temps perdu !
-Site Football365.fr, semaine spéciale OM-PSG (allez y voir directement le nota 1 en bas de l'article)

c_est_tout_pour_aujourd_hui