Aujourd'hui, j'ai lu un truc (oui, des fois je change, il faut toujours surprendre son lecteur).

L_arrache_coeur

Entre 16 et 20 ans, c'est à dire à l'âge où l'ado a l'âme facilement exaltée et la curiosité ouverte sur chaque nouvel horizon qui se présente (et aussi un peu que ça à faire), j'ai (presque) tout lu Vian . En commettant mon dernier article sur le grand homme, j'ai eu une furieuse et subite envie de me replonger dans son univers.

J'ai donc soigneusement choisi dans ma bibliothèque (am-stram-gram) L'arrache-coeur et bing, je tombe sur l'avant-propos de Raymond Queneau (aaahhh ... Zazie !!). C'est pourquoi je remets le couvert et ne résiste pas au plaisir de reproduire ici et in extenso ce court texte.

Ouvrez les guillemets :

Boris Vian est un homme instruit et bien élevé, il sort de Centrale, ce n'est pas rien, mais ce n'est pas tout ;

trompinetteBoris Vian a joué de la trompinette comme pas un, il a été un des rénovateurs de la cave en France ; il a défendu le style Nouvelle-Orléans, mais ce n'est pas tout ;

Boris vian a aussi défendu le bibop (1), mais ce n'est pas tout ;

Boris Vian est passé devant la justice des hommes pour avoir écrit J'irai cracher sur vos tombes, sous le nom de Vernon Sullivan, mais ce n'est pas tout ;

Boris Vian a écrit trois autres pseudépygraphes (2), mais ce n'est pas tout ;

Boris Vian a traduit de véritables écrits américains authentiques absolument, et même avec des difficultés de langage que c'en est pas croyable, mais ce n'est pas tout ;

AfficheEquarrissageBoris Vian a écrit une pièce de théâtre, L'Équarrissage pour tous, qui a été jouée par de vrais acteurs sur une vraie scène, pourtant il n'y était pas allé avec le dos de la Q.I.R., mais ce n'est pas tout ;

Boris Vian est un des fondateurs d'une des sociétés les plus secrètes de Paris, le Club des Savanturiers (3), mais ce n'est pas tout ;

automne___p_kinBoris Vian a écrit de beaux livres, étranges et pathétiques, L'Écume des jours, le plus poignant des romans d'amour contemporains ; Les Fourmis,  la plus termitante des nouvelles écrites sur la guerre ; L'Automne à Pékin, qui est une oeuvre difficile et méconnue, mais ce n'est pas tout ;

Car tout ceci n'est rien encore : Boris Vian va devenir Boris Vian (4).

Raymond Queneau

(1) Bibop : oui, Queneau ne cède pas à l'anglicisation forcenée et adore les néologismes.

(2) Pseudépygraphe : mot forgé par Raymond Queneau pour désigner les pastiches signés d'un pseudonyme. Joli, non ??

(3) Le Club des Savanturiers : Club fondé avec entre autres Raymond Queneau le 26.12.1951 et transformé en Société d'Hyperthétique (???) en 1953, avec mission de promouvoir la science-fiction en France, et dont les travaux, tout comme ceux du Club, sont restés à jamais secrets. Et je confirme, c'est quasi impossible de trouver une info plus approfondie ou documentée sur la toile. La description désespérément succinte de ce Club et de son fonctionnement rapportée ici est la combinaison de 2 infos trouvées ici et bien cachées dans une masse d'autres infos (faire une recherche dans la page sur le mot "savanturier" et vous trouverez !). Et c'est tout. Étonnant, non ?
A ma grande surprise, ce Club, qui m'a plus l'air d'être une vaste "déconnade sérieuse", se trouve intégré dans la liste des sociétés secrètes au même titre que l'Opus Déi, le KKK ou le club des Haschichins ... et aussi avec le fan club de Jean Lefebvre, ce qui relativise un peu ! (nota : les liens vers l'OD et le KKK sont leur site officiel : c'est pour avoir la nausée ET les mains sales - je sais sur internet ça n'est pas possible mais c'est juste pour le plaisir de citer Pierre Desproges).

(4) L'arrache-coeur fut publié en 1953 ... il reste donc 6 ans à Boris Vian pour devenir Boris Vian et le rester pour l'éternité ...

Arvi'pâ.

c_est_tout_pour_aujourd_hui